La gestion capitaliste de la crise

Le cinquième anniversaire des institutions de Bretton-Woods

Amin, Samir

Livrel (PDF, ePUB, HTML, Tatouage), 201p.
(Alter développement) - ISBN: 978-2-37015-473-6
La crise s'exprime par un excédent de capitaux qui ne trouvent plus de débouchés suffisants dans l'investissement productif, et la gestion de la crise consiste alors à leur trouver d'autres débouchés pour éviter leur dévalorisation. Les pouvoirs se préoccupent exclusivement de cette gestion à court terme. Au plan mondial, l'instrumentalisation des institutions de Bretton Woods par la mise en ouvre des programmes dits d'ajustement structurel imposés aux pays du Sud et de l'Est doit être lue dans ce cadre. Ces programmes ne méritent donc pas leur nom : il s'agit de politiques conjoncturelles de gestion de la crise qui enferment dans une spirale régressive et rendent impossibles les transformations structurelles qui conditionnent l'expansion ultérieure. En contrepoint, la relance du développement doit être pensée comme un projet sociétaire qui n'est pas le produit naturel de la gestion et de l'expansion des marchés, mais le résultat de transformations structurelles considérées dans toutes leurs dimensions. Cet ouvrage réunit les textes présentés par le Forum du Tiers-Monde (Dakar) à la conférence des associations populaires tenue à Madrid en octobre 1994 à l'occasion du cinquantième anniversaire des institutions de Bretton-Woods. Ce projet a bénéficié partiellement des soutiens financiers de la coopération norvégienne, des Pays-Bas, de Christian Aid (Londres) et de la Coalition canadienne des Églises pour l'Afrique, auxquels nous adressons ici nos sincères remerciements. Cependant, selon la formule consacrée, les opinions exprimés ici n'engagent que leur auteur.

Bouquiner

Index