L'ethnie à l'assaut des nations

Amin, Samir

Livrel (PDF, ePUB, HTML, Tatouage), 222p.
(Alter développement) - ISBN: 978-2-37015-460-6
Pendant plus d'un siècle la coïncidence entre l'espace de la gestion économique de la société et l'espace politique de l'Etat-Nation a fourni le modèle de la modernité que le tiers monde a tenté de reproduire après la guerre. Dans ce cadre, les classes dirigeantes d'Asie, d'Afrique et de l'Europe de l'Est, souvent pluriethniques, fondaient leur légitimité sur le développement économique que l'expansion capitaliste mondiale forte permettait jusqu'aux années 80. L'approfondissement de la mondialisation, en mettant un terme à cette coïncidence, est à l'origine de la crise de l'idéologie de l'Etat-Nation et du renouveau de mouvements centrifuges qui s'expriment souvent par l'ethnicisme. L'érosion des modèles anciens de développement a plongé les périphéries du Sud et de l'Est dans une crise qui a éclaté l'unité de leurs classes dirigeantes en fractions rivales tentant de fonder leur légitimité sur les aspirations ethniques de leurs peuples en désarroi. La gestion de cette crise, pars la manipulation des aspirations démocratiques et du droit des peuples, alimente le projet de soumission des sociétés aux exigences du marché, assis sur la destruction d'Etats capables de moduler efficacement les conditions de la mondialisation. Les exemples de la Yougoslavie et de l'Ethiopie illustrent les conséquences tragiques de cette faillite rapide du projet utopique du capitalisme mondialisé.

Bouquiner

Index