Les Tisserins

Osofisan, Femi

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage), 117p.
(Afrique en scène) - ISBN: 978-2-37918-179-5
Un groupe d'anciens camarades d'Université que rapprochaient jadis le souci de la justice et la sympathie pour les opprimés, se trouve à nouveau réuni pour la célébration des noces de deux d'entre eux. Jeux de devinettes, chants, danses, parties de cartes, beuveries et une représentation théâtrale créent une atmosphère de liesse, que renforcent encore les airs entraînants d'un orchestre de circonstance. Toutefois, les jeux de cette soirée ne sont que des métaphores du thème essentiel de la pièce, la subversion et la rébellion. Au cours d'une pièce-dans-la-pièce évoquant une insurrection, jouée par les mariés et leurs invités, le futur marié, membre du Mouvement des Paysans, est soudain arrêté avec sa promise, pour complot contre la sécurité de l'État, par un membre de la police secrète. Cependant, les dictateurs ne sauraient éternellement imposer silence au cri de révolte des masses opprimées, symbolisé par cet intarissable gazouillis des tisserins, qui vaut son titre à la pièce. Dans l'Épilogue, s'ébauche, symboliquement, une idylle entre l'un des invités, secrètement chef du Mouvement des Paysans, et une jeune artiste, amie de la mariée, tous deux dévoués à la cause des masses laborieuses et déjà plus mûrs pour la révolution que les deux fiancés arrêtés. Héritier des techniques dramatiques du théâtre yorouba, de Wole Soyinka et de Bertolt Brecht, l'auteur se démarque de son compatriote nigérian par l'idéologie résolument subversive et l'optimisme révolutionnaire de son théâtre.

Bouquiner

Index