Libéralisation et développement économiques en Afrique

Sundaram, Jomo Kwame

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage), 97p.
(Essai) - ISBN: 978-2-86978-841-1
Dans son discours délivré à la clôture de la 11ème Assemblée Générale du CODESRIA, à Maputo en 2005, Jomo Kwame Sundaram remarque que plus de trois décennies de stagnation économique, de privation et d'une pauvreté agrandissante ont gravement affecté le tissu économique, social et politique de l'Afrique. Par conséquent, des efforts proactifs sont d'une urgente nécessité pour la création de capacités durables pour le développement. Sundaram défend que l'opinion générale sur le développement de l'Afrique et la pauvreté est souvent erroné et dangereux. Même le FMI a reconnu que la libéralisation financière internationale n'a fait qu'exacerber la volatilité. Encore pire, des preuves tangibles ont été fournies sur le fait que certaines recommandations avancées sur la politique économique et les conditionnalités imposées aux gouvernements africains ont reflété le manque de désintérêt et la préjudice de la part de ceux qui sont supposés aider l'Afrique. C'est en tenant compte du fait que la croissance économique et le développement ne réduisent pas nécessairement la pauvreté et les inégalités que Sundaram appelle à un 'espace politique' élargi afin que les gouvernements africains puissent choisir ou mettre sur pied leur propre stratégies de développement, mais aussi développer et mettre en oeuvre des politiques de développement qui sont plus appropriées.

Bouquiner

Index