×
RECHERHCE
×

Pour un entrepreneuriat social alternatif en Afrique

Voie et stratégie pour un développement souverain et une société responsable, équitable et démocratisée

×
  • Dans le texte
  • Bouquiner
  • Index
RECHERHCE

Ledoux, Abdoulatif

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage) 142p.
(Alter développement) - ISBN: 978-2-37918-115-3
Cet essai propose une conception de l’entreprise sociale, à l’opposé de celle de l’entreprise capitaliste, porteuse d’un potentiel de développement économique endogène pour l’Afrique, et d’un projet de société responsable équitable démocratisée et durable. Qualifié d’alternatif pour se distinguer des idées courantes, l’entrepreneuriat social repose sur deux traits fondamentaux. Le premier est la primauté de la finalité sociale sur la rentabilité optimale, finalité exprimée par une mission sociale et une vision d’avenir. Cette primauté affecte toutes les dimensions de l’entreprise, sa stratégie, ses opérations, sa gestion. Une contribution majeure de la thèse défendue est le lien nécessaire entre l’entrepreneuriat social et la finance sociale, dont un trait essentiel est son mécanisme participatif, tel que mis au point par la finance islamique. La seconde dimension de l’entrepreneuriat social concerne son fonctionnement interne qui repose sur le principe de la démocratisation participative. Sur la base de la distinction entre la Société, phénomène juridique, et l’entreprise, réalité sociale, une conception du statut de l’entreprise sociale est dégagée, celle d’une association à but lucratif de diverses parties prenantes internes et externes, entre lesquelles un processus formel et participatif de prise de décision de plus en plus démocratique doit être instauré. Un nouveau statut de l’entreprise sociale est proposé, qu’une nécessaire loi créant ce nouveau type d’entreprise pourrait reconnaître. À la structure démocratique formelle, s’ajoute la pratique sociale de la démocratie participative dont les mécanismes de fonctionnement sont exposés. De telles entreprises sociales sont le fait d’entrepreneurs sociaux présentant certaines qualités professionnelles, intellectuelles et morales distinctives, et qui maîtrisent l’art de la guidance participative. La grille d’évaluation proposée permet à l’entreprise sociale de mesurer son impact sociétal et environnemental et ses avancées démocratiques. Une stratégie est mise de l’avant pour le développement de l’entrepreneuriat social alternatif en Afrique, dont l’élément central est la création d’un Fonds d’investissement participatif pour méso entreprises sociales. La réflexion aboutit à une définition synthétique de l’entreprise sociale alternative.
×
  • Dans le texte
  • Bouquiner
  • Index
RECHERHCE
×

Browse

Index