×
RECHERHCE
×

La performance des entreprises industrielles en Côte d'Ivoire : analyse des impacts des incitations le long des filières agro-industrielles

×
  • Dans le texte
  • Bouquiner
  • Index
RECHERHCE

Bouabré, Bohoun

Kouassy, Oussou

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage), 71p.
(Alter développement) - ISBN: 978-2-86978-911-1
La première question posée était de savoir si les entreprises les plus protégées ont les meilleures performances financières. La réponse ne peut qu'être nuancée au vue des résultats obtenus. En effet, même si dans le cas des textiles, on peut s'autoriser une réponse affirmative, il n'en va pas de même pour les autres activités. On trouve des activités fortement déprotégées qui présentent de bons résultats financiers (CIDT) tout comme des activités protégées avec des résultats financiers positifs. En fait, la structure de protection et d'incitation est liée à l'orientation des ventes. Le marché intérieur est fortement protégé alors que le marché extérieur est déprotégé. Dès lors, les activités tournées vers le marché intérieur bénéficient d'une protection favorable. A l'observation des résultats, on serait tenté de dire que la structure de la protection est plutôt favorable aux activités en aval des filières car, excepté PALMINDUSTRIE et PHCI, les entreprises en amont sont déprotégées alors que celles en aval sont protégées. En fait, il s'avère que les entreprises en amont sont principalement exportatrices alors que les autres produisent essentiellement pour le marché intérieur, il y a donc visiblement un biais favorable au marché local.
×
  • Dans le texte
  • Bouquiner
  • Index
RECHERHCE
×

Browse

Index