Henri Lopes et l'impératif romanesque

Malanda, Ange-Séverin

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage), 213p.
(Essai) - ISBN: 978-2-37918-050-7
Cette étude tente d'évaluer le statut assigné au livre dans l'oeuvre d'Henri Lopes. La plupart des récits forgés par l'auteur du Pleurer-Rire décrivent des personnages pour lesquels l'accès au livre n'est pas une simple fantaisie : lire un livre équivaut, à leurs yeux, à un véritable rite de passage. Le livre initie des expériences et des figures d'espérance. La lecture fonde ou renverse des désirs et des croyances. En tentant de s'identifier à d'autres personnages romanesques, les héros dont Lopes décrit les itinéraires soulèvent des problèmes d'interprétation et font interférer des thèmes multiples. Parcourant diverses régions du savoir, cette étude s'appesantit particulièrement sur les aspects les plus singuliers des textes d'Henri Lopes. Les procès narratifs ne peuvent être assimilés à des représentations « idéologiques ». Les investissements qui déterminent la structure des récits d'Henri Lopes peuvent permettre de réévaluer certains lieux communs de la critique littéraire.

Browse

Index