×
RECHERHCE
×

La quête identitaire dans la poésie de Paul Dakeyo

×
  • Dans le texte
  • Bouquiner
  • Index
RECHERHCE

Dokam, Claude

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage), 313p.
(Recherches africaines) - ISBN: 978-2-37918-385-0
Au moment où la plupart des interrogations sur les littératures francophones concernent à la fois leur identité et l'identification des champs littéraires, il est intéressant d'examiner la production poétique de Paul Dakeyo. Chez ce poète camerounais qui vit hors de son pays depuis plus de trois décennies, le procès des structures socio-politiques ne se fait plus avec un enracinement exclusif dans les référents culturels nationaux. À première vue, sa poésie est davantage une migration à travers divers espaces, thèmes, images et mythologies croisés. Pourtant, au-delà de la pluralité des espaces et des filiations littéraires, cette poésie est avant tout adossée à une quête permanente des origines. Ce livre éclaire cette problématique, en analysant l'ensemble des neuf recueils de poésie produits par Paul Dakeyo, et qui n'ont pas encore fait l'objet, jusqu'ici, d'une étude systématique, à savoir Les Barbelés du matin Le Cri pluriel, Chant d'accusation, Espace carcéral, Soweto Soleils fusillés, J'appartiens au grand jour, La femme où j'ai mal, Les Ombres de la nuit, Moroni, cet exil. L'étude montre comment le poète, loin de rejeter l'autre, dans sa quête des origines, veut simplement reconfigurer le royaume de l'enfance pour en faire un espace de liberté et de bonheur, afin qu'il devienne le tremplin à partir duquel il pourra partir, plus sûr, à la rencontre du monde, et se mettre à l'abri du carcan imposé par le centre français et les errements politiques de la périphérie.
×
  • Dans le texte
  • Bouquiner
  • Index
RECHERHCE
×

Browse

Index