Médias et enjeux des pouvoirs

Essai sur le vouloir-faire, le savoir-faire et le pouvoir faire

Ndongo, Jacques Fame

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage), 780p.
(Recherches africaines) - ISBN: 978-2-37015-554-2
Bien que l'imagerie populaire ait tendance à réduire le pouvoir à sa seule composante politique, ne serait-il pas plus judicieux de le diviser en trois volets (politico-administratif, technico-économique, socioculturel) et le décoder à l'aune de la grille actancielle de Greimas (sujet-héros, destinateur, destinataire, objet valeur, adjuvant-forces bénéfiques, opposant-traitre) ? Et, pour ce qui est des médias, au lieu de s'en tenir à l'acception courante (presse écrite, radiodiffusion, télévision, multimédia n'y aurait-il pas lieu d'envisager une typologie plus large basée sur le mode de transmission des messages ? Par ailleurs, comment le détenteur d'un pouvoir devrait-il se servir efficacement d'un ou plusieurs médias pour optimiser sa crédibilité ou son image et accroître l'efficience de son message ? En outre, dans le cadre du pouvoir socioculturel, quels sont celles et ceux qui, au Cameroun, ont produit des idées, des rythmes et des formes (femmes et hommes de lettres, essayistes, créateurs audio-visuels, musiciens traditionnels et modernes, peintres, sculpteurs, modélistes, etc.) ? Qu'en est-il, plus particulièrement, du pouvoir médiatique ? Enfin, suffit-il de vouloir pour savoir et pouvoir communiquer ? A toutes ces questions aiguës, Jacques Fame Ndongo répond avec clarté et pertinence, à travers un ouvrage à la fois théorique et didactique qui fera date, sans nul doute, dans le cheminement de la réflexion contemporaine sur l'interaction entre médias et pouvoirs.

Bouquiner

Index