Le discours africain à l'ère des exorcistes

Mwantuali, Joseph E

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage), 648p.
(Romans d'Afrique) - ISBN: 978-2-37015-992-2
Joseph E. Mwantuali part de la thèse que pour pouvoir au moins réduire l'écart de développement entre elle et le reste du monde, l'Afrique doit d'abord remettre les choses en place à partir de l'intérieur. Autrement dit, s'il est vrai qu'il faut qu'elle envoie ses enfants en « quête du feu », la question se pose non pas à leur retour, mais plutôt au départ. Partir. Tout se joue là. Mal préparés, ces Prométhée reviendront les mains vides, plus démunis, sinon plus dangereux, ou ne « reviendront » pas. Mwantuali met au centre de sa théorie l'enfant et la femme. Celle-ci est, dit-il, la suite d'Hampâté Bâ, « le secret de l'avenir de l'Afrique ». Déjà connu pour ses lectures de texte serrées, Mwantuali se distingue encore dans cet ouvrage par la place qu'y prend l'analyse de texte. Le discours de ceux qu'il appelle des exorcistes est disséqué de manière si créative que des textes bien connus, comme « L'Aventure ambiguë », « L'Enfant noir », « Les bouts du bois de Dieu », ou « Une si longue lettre » se trouvent « défamiliarisés » et présentés sous une lumière nouvelle. Entre le Local et le Global, Mwantuali campe les personnages de l'enfant et de la femme, et étudie avec minutie les « vecteurs » de leurs migrations et transmigrations. Il va du roman au cinéma en passant par la musique et le théâtre, tout en abordant avec courage des faits sociaux complexes tels que le racisme, la « néo-négritude », les corporations et le no-colonialisme, le panafricanisme et la mondialisation. Le résultat est la création d'une méthode d'analyse littéraire originale qui va sans doute se faire remarquer. « Mon ouvrage se veut avant tout un outil pédagogique », dit l'auteur dans son avant-propos. Le discours africain est, en effet, écrit avec un effort évident de clarté et de décapage afin de servir à la fois comme source d'un débat rafraîchi entre chercheurs, et comme Poétique pour les enseignants et les étudiants des littératures africaines.

Bouquiner

Index