La création linguistique dramatique au Cameroun

Fofié, Jacques Raymond

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage), 387p.
(Recherches africaines) - ISBN: 978-2-37015-641-9
Quelques questions sous tendent celle recherche sur une forme de la création théâtrale au Cameroun. En quoi consiste cette langue dramatique créée par des auteurs de farces ? Pourquoi ont-ils créé cette langue ? Comment le public la t-il reçue ? L'histoire du théâtre connaît-elle un phénomène similaire ? Que veulent ces auteurs de farces ? Sont-ils des créateurs au sens de premiers à avoir inventé cette forme dans cette langue ? Bref, il s'agit a un montent ou ce phénomène de création à la fois adulé, négativement critiqué, honni et combattu, agonise et disparait progressivement ou ne survit que sous une forme édulcorée après avoir dégagé certains de ses aspects et de ses techniques caractéristiques, de s'interroger rétrospectivement et objectivement sur les raisons de celle création linguistique : de voir comment elle a été perçue et reçue par le public auquel il était destiné et de dégager sa visée générale. Il est question donc dans un effort d'explication et de compréhension el dans une approche sociolinguistique et historique de replacer cette création linguistique dans son contexte sociopolitique, économique, culturel et surtout historique afin de faciliter une meilleure saisie du phénomène étouffé par les passions antagonistes des uns et des autres textocentristes et scénocentristes. Ce travail de Fofié est un métatexte en même temps qu'il est un intertexte. Il constitue une réaction à la critique théâtrale camerounaise. Il est en même temps la démonstration d'une autre manière d'aborder une création théâtrale qui ces trente dernières années a réussi à conquérir au Cameroun un public de plus en plus grand en même temps qu'elle désespérait les critiques plus ou moins professionnel de la place.

Bouquiner

Index